La vie en mouvements ou comment faciliter les apprentissages….

Certains enfants et adolescents sont confrontés parfois très tôt à des difficultés scolaires.
Leurs parents essayent de les aider et font appel à différents professionnels pour leur apporter des solutions.
Mais parfois ces recours sont insuffisants ou inefficaces.
En dehors du système conventionnel d’aide aux enfants en difficultés scolaires, existent d’autres voies d’aide et de soutien.
Ces voies ont prouvé leur efficacité pour certains enfants et valent le coup d’être essayées pour redonner aux élèves courage et confiance en leurs capacités et en eux-mêmes.
Ces méthodes présentées ici, ont pour dénominateur commun le mouvement.
La vie, est synonyme de mouvements, tout est mouvement.
On sait aujourd’hui que c’est le mouvement qui crée les connexions neuronales à l’intérieur du cerveau.
Le bébé ne naît pas avec un cerveau entièrement « câblé ».
Ce sont les mouvements effectués par bébé qui vont venir créer, enrichir son réseau neuronal et donc permettre au cerveau de progresser, d’évoluer et de s’adapter au fur et à mesure de la vie.
Les méthodes présentées ici ont pour but de faciliter les apprentissages.
Voici ce que peut vivre un enfant en difficultés scolaires :
– Je n’arrive pas à me concentrer
– Je bouge tout le temps
– Je suis trop lent
– Je suis maladroit
– J’écris mal
– J’ai du mal à m’organiser
– J’ai du mal à lire
– Je n’aime pas les maths
– J’inverse certaines lettres
– Je mélange certains sons
– Je n’aime pas le sport
– Je n’aime pas les sports de ballon
– Je n’ai pas confiance en moi
– J’ai peur la nuit
– Etc….
Malheureusement, l’enfant n’est pas toujours entendu par le système scolaire pour différentes raisons.
Par ailleurs, l’institution éducative oublie souvent que les enfants ne possèdent pas seulement un mental, mais sont aussi des êtres sensibles, émotifs, psychiques et corporels et que tous ces aspects sont en interaction permanente…
Dans le cadre d’une aide aux enfants en difficultés, il peut être judicieux de prendre en compte tous ces aspects de l’enfant, en un mot, considérer l’enfant comme un être global. Les élixirs floraux ou minéraux peuvent faire ce travail et leur apporter un soutien indéniable.

Une fois les obstacles et les inhibitions levés, il faut l’aider à manifester le changement dans sa réalité quotidienne et scolaire, lui permettre de voir et d’expérimenter concrètement ses progrès en l’aidant à passer à l’action.

Publié dans Présentation